La Réunion 🇷🇪 I

Et c’est reparti pour de nouvelles aventures !!

Après un passage super express en métropole, c’est vers l’île de la Réunion et Rodrigues que le vent m’emmène maintenant, accompagnée de papa =) 

La principale raison de ce choix de destination, c’est de pouvoir randonner à la Réunion, et de pouvoir plonger à Rodrigues. Nous arrivons donc à la Réunion à la fin de l’hiver, pour moins de chaleur et d’humidité =) 

Nous avons commencé directement dans le vif du sujet : le surlendemain de notre arrivée, on décide de suite de se frotter au majestueux piton des Neiges. Bien mal nous en a pris. Difficile, sans préparation, de réaliser cette ascension que je qualifierais d’interminable. Le dénivelé est énorme (+1300m, annoncé en 3h30, ce sera 5h en ce qui nous concerne…), constitué uniquement de marches inégales (dont une bonne partie de + de 60cm !!), le tout dans le brouillard. L’avantage est qu’il ne fait pas trop chaud, ça fait une difficulté de moins à gérer. 

Je suis loin d’être relax durant cette montée, mais ce n’est rien à côté de papa que j’ai clairement mis en difficulté avec ce choix de randonnée. Il a vraiment galéré, mais il aura été jusqu’au refuge et on sera tout de même très fiers de nous. 

En dehors de ça, la vue du refuge vaut vraiment le coup, on admire les cirques vus d’en haut et c’est juste magnifique !! Le relief est très escarpé, la constitution volcanique de l’île et ses divers effondrements lui confère un paysage hors normes !! Indescriptible, on se sent tout petits. 

Pour les 60 ans de papa, Dams et moi lui avions offert un survol de la Réunion en ULM. Ça vaut réellement le coup, c’est majestueux !! Les deux volcans sont impressionnants chacune à leur façon, 

Le « vieux » Piton des neiges qui roupille, et se retrouve entouré de 3 cirques (Mafate, Cilaos et Salazie) abrupts; et le jeûne et impétueux Piton de la Fournaise, qui est en train d’entamer sa 4ème éruption de l’année !! 

Le reste du séjour aura été dense et varié, avec, en vrac :

Visite d’un jardin botanique, la végétation ici est luxuriante !! (Domaine du café grillé près de Saint Pierre)

Découverte d’un temple Tamoul, la communauté Malbar (hindoue) étant très importante ici.

Visite de la sucrerie de Saint Louis, l’île de la Réunion étant l’un des principaux producteurs mondiaux de sucre de canne (nous sommes en période de récolte, on croise des tracteurs et camion chargés de cannes à sucres sur toutes les routes !!). 

Le musée de Villèle est très sympa à explorer également, il s’agit plus d’une visite guidée d’une ancienne demeure esclavagiste que d’un musée à proprement parler. Le guide vibre en racontant l’histoire de l’île Bourbon, et de cette famille qui était loin d’être tendre avec ses esclaves. À faire !

Les tunnels de lave, chouette expédition spéléologique sous la coulée de 2004, de 8m d’épaisseur, qui a formé un réseau de galeries souterraines incroyable !! On visualise parfaitement le trajet de la lave durant ces 2h sous terre, et on s’imagine bien ces fontaines de magma qui doivent être de toute beauté !! 

La coulée de 2007, de 80m d’épaisseur, n’est elle toujours pas entièrement refroidie (300°c en son centre !!). La nationale qui se trouve coupée régulièrement par les coulées offre un spectacle hallucinant !!! 

La jolie Église de Sainte-Anne est très atypique, pleine de charme. Elle date de 1857 mais a acquis son apparence actuelle dans les années 20, grâce aux enfants de la congrégation qui ont réalisé les moulages. Un détonnant mélange de baroque et de naïf !!!

Dernières escales sur la côte Est, l’anse aux cascades où les réunionnais aiment venir picniquer; Et le cap méchant, ses falaises déchiquetés ou viennent mourir des vagues avec un bruit assourdissant.

Côté Ouest; Nous avons également tenté de monter au Maïdo, tôt le matin, pour admirer la vue imprenable sur le cirque de Mafate… La montée aura pris 2h, faite uniquement de virages… Pour avoir la chance immense d’admirer un mur de brouillard immaculé, c’était très émouvant.